samedi 30 août 2014

The Youth

 The Youth


The Youth is a (young) garage-mod quatuor from Copenhague, Danmark. After one first single ("Fancy You") and a participation on Garageville comp. vol 3, they come back with a new single on the swiss label "Middle Ear Recordings". The two songs "Warn me" and "I'm fine" are still made of the same strong garage beat but it sounds more from today than their previous record. This is the perfect single to wait until the release of their album 'Nothing but ...the Youth" on Dirty Water soon!


" Il faut bien que jeunesse se passe", vous connaissez ce dicton débile. A Copenhague, une certaine partie de la jeunesse se retrouve dans les fringues et la musique de leurs grands parents. The Youth est le groupe phare de cette mini-scène mod. Autant leur premier 45 tours "Fancy You", même si sympathique, pêchait par son coté revival, autant sur celui-ci, les 4 danois s'affranchissent un peu des limites du genre pour produire deux morceaux incisifs aux racines rythm'n'blues mais au son bien actuel. Quand on sait qu'ils sont partagé la scène du Gutter Island Garage Rock Festival avec nos Fuzzy Vox nationaux, la soirée a du être chaude. Dirty water devrait sortir d'ici peu le premier album du groupe : "Nothing but... The Youth!"

Un extrait du prochain album:

samedi 23 août 2014

Blaire Alise & The Bombshells



Blaire Alise & The Bombshells


Man, I love this gal! Don't ask me why but I love her! She looks like a perfect uptown girl coming from the early sixties who wants to slum with rockers from the bad part of town. Her music is just like that : fresh, naive and lovely. She writes perfect pop songs that sound vintage but not revivalist and, as the Bombshells are doing it right behind with some cool garage sound (they're from Detroit!), the ten tunes of their first Lp "For my Darlin'" could easily satisfy both garage fans and large audience. For the moment, you can grab "For my Darlin'" on their bandcamp and try to get the two self produced EP "Run & Hide" and "Betty Lou" before it becomes collector items. I tell you : You will love this gal!!






Blaire Alise est adorable avec ses airs de fille de bonne famille sortie tout droit des sixties et venue s'encanailler avec les bad boys. Elle est de Detroit, où on connait la musique et surtout le garage rock. Son truc à elle, c'est plus les jolies chansons d'amour naïves et les girl groups que le garage sauvage des cavemen. Comme elle écrit des chansons pop parfaites, qu'elle est accompagnée par une bande de jeunes garagistes moins sages, les Bombshells, et qu'elle chante parfois comme Myriam Lina lorsqu'elle s'énerve, on lui pardonne tout et on se remet "For my Darlin'" le premier album  de Blaire ALise & The Bombshells, dont la bonne humeur est vite communicative!


lundi 26 mai 2014

Crusaders of Love


Crusaders Of Love
"Is nothing sacred?" questioned the Lords of the New Church  30 years ago. The Crusaders of Love have kept the faith, their holy trinity: Powerpop, Glam and Rickenbacker! With "Sacred", the boys and girl from Lille, France,  release their best album (although the previous two albums are worth listening). The songs have become more efficient, the production has been enriched with always the same sense of catchy melody. In view of their video, those glitter kids loves the seventies but their powerpop is for today just like their cousins The Cry or the Biters. Crusaders of love took up arms for a European crusade to slay the unbelievers and convert undecided with great riffs and assasin beat. If you cross their road, do not hesitate to join the ranks of the believers! For others, Ghost Highway will soon release Sacred in transparent vinyl or download it on Bandcamp!
 Spring Tour 2014:
Mai 28 Orleans @ 5ème Avenue (w/ Prima Donna + White Ass)
Mai 29 Dijon @ Peniche Cancale (w/ Fuzzy Vox)
Mai 30 Lyon @ Toi Toi Le Zinc (w/ Fuzzy Vox)
Mai 31 Lausanne @ Base Bar (w/ Fuzzy Vox)
Juin 01 Chambery @ Brin de Zinc (w/ Fuzzy Vox)
Juin 03 Marseille @ Molotov
Juin 04 Castellon @ Four Seasons
Juin 05 HELP
Juin 06 Madrid @ Wurlitzer Ballroom
Juin 07 Valencia @ TBA
Juin 08 Zaragoza @ Pub Eccos (w/ The Corrigans)
Juin 10 Valladolid @ Black Pearl
Juin 11 Bordeaux @ El Chino (w/ Departure Kids)
Juin 12 Rennes @ Le Marquis de Sade
Juin 13 Saint Malo @ Le riff Magnétique (w/ Interstellar Overdrive)
Juin 14 Paris @ Espace B (w/ Youth Avoiders)

"Is nothing sacred ?" s'interrogeaient les Lords of the New Church il y a 30 ans. Les Crusaders of Love, eux, ont gardé la foi, leur sainte trinité : Powerpop, Glam et Rickenbacker! Avec "Sacred", les lillois nous offrent leur meilleur opus (même si les deux précédents albums valent aussi le détour). Les chansons ont gagné en efficacité, la production s'est enrichie, avec toujours ce même sens de la mélodie accrocheuse. Au vue de leur clip, ces glitter kids fantasment pas mal sur des seventies idéalisées mais leur powerpop est bien d'aujourd'hui à l'image de leurs cousins d'outre-atlantique The Cry ou Biters. Les croisés de l'amour ont repris les armes pour une croisade européenne, afin de pourfendre les mécréants et convertir les indécis à grand coups de riffs et de beat massacreurs. Si vous croisez leur chemin, n'hésitez pas à grossir les rangs des croyants! Les autres peuvent résever Sacred en vinyle transparent chez Ghost Highway ou le télécharger sur Bandcamp.


The Girls



The Girls



Need some more powerpop sensations ?? Here's the first album of The Girls, in fact 2 girls and 3 guys from Colombus Ohio. Founded in 2011 by guitarist Joey Blackheart from punk band the Gallows, bassist Big Nick and guitarist-singer Jessica Wabbit, the band also includes Ryan Viles and Bent from The Reacharounds and Raeghan Savage as background vocals and glamourous dancing tambourin girl! Jessica Wabbit was member of the family band Carson Drew with her father and sisters (one of them is the alt country singer Lydia Loveless). If you like the Gogo's, Wednesday Week or The Fastbacks, The Girls are for you. Power pop with much power and great female vocals, like the Sugar Stems but a kind of Sugar Stems who met each-others in a bikers'bar, if you see what I mean!! Jessica is a talentuous songwriter, writing songs about ex-boyfriends and broken hearts with great sincerity, songs like "Radio", Annie" or "Mesmerize" get straight into your head and stay there all the day! In a better world, "Keys to Your House" will hit the charts! Music keeps the best of 70's Powerpop, and 60's Beat, and never hesitates to get rougher ("Take your feelings and go"). Definitely, one of the best surprise of 2014!

Avec un nom pareil, on pourrait s'attendre à un girl-group mais à voir la dégaine de biker de Joey Blackheart (guitariste), on hésitera à le traiter de "fillette". Le groupe s'est en fait monté en 2011 autour de cet ancien vétéran punk et de Jessica Wabbit, petit bout de femme ayant déjà exercé son talent avec père et soeurs dans Carson Drew. Avec d'autres musicien de Colombus, Ohio, le combo à trouver sa formule définitive en 2011 avec l'ajoût de Raeghan Savage (Dead Girlfriends) au tambourin et choeurs, dont la dégaine destroy tranche avec celle tout en retenue de Jessica. Cet album autoproduit, en vinyle rouge, est une vrai bonne surprise, avec 11 titres de powerpop bien composés qui rappelle un peu des Sugar Stems un peu plus punchy ou les Fastbacks. Si vous n'êtes pas encore convaincu, The Girls reprennent le "Whole Wide World" de Wreckless Eric ! 

samedi 3 mai 2014

Mother's Children


Mother's Children

I've already told you about my favorite canadian band in February 2013, but the expected release of their new album imposes a wake-up call. With three albums, Mother's Children dig their furrow in power-pop style like the Cry! but less glam. References are obvious: us  pop of the late seventies (Paul Collins Beat, Sorrows, 20/20 ...), the kind of boys who cover "I like girls" of The Know, post-Blondie Gary Valentine's band! The album, their best to date, respectto the rules of the genre: no time-outs,  Telecaster  riffs, catchy melodies, hooks, nervous solos... The Children's Mother never let down . Of course, we think about Paul Collins or The Boys but the 4 guys are doing it with so much energy and such a pleasure that you'll get yours listening this great album.  "Lemon" is released on yellow vinylin Europe on Taken By Surprise.


Je vous avais déjà parlé de mes canadiens préférés en février 2013, mais la sortie attendue de leur nouvel opus impose une piqure de rappel. Avec trois albums au compteur, les Mother's Children creusent leur sillon dans un style power-pop pas très loin des Cry! mais en moins glam. Les références sont évidentes: la pop us énervée de la fin des seventies (Paul Collins Beat, Sorrows, 20/20...), le genre de garçons à reprendre le "I like girls" de The Know, le groupe post-Blondie de Gary Valentine! L'album, leur meilleur à ce jour,  ne dérogent pas à la règle du genre: pas de temps-morts, des riffs imparables à la Telecaster, des mélodies catchy. Les Mother's Children ne baissent jamais la garde. Bien sûr, on pensera à Paul Collins ou aux Boys mais les 4 garçons y mettent une telle énergie et un tel plaisir qu'il serait dommage de bouder le notre. Associant juste ce qu'il faut de douceur pop et d'acidité punchy, ce "Lemon" sort en Europe en vinyl jaune citron sur Taken By Surprise.